La réduction des petites lèvres vaginales

La réparation des oreilles génère-t-elle des douleurs ?
9 juin 2017
Lifting des cuisses ou lifting crural
21 juin 2017
Montre tout

La réduction des petites lèvres vaginales

La réduction des petites lèvres vaginales, appelée nymphoplastie, est une intervention esthétique relativement inconnue. Beaucoup de femmes peuvent souffrir de leurs lèvres inférieures (ou petites lèvres) surdéveloppées. Elles sont embarrassés, non seulement esthétiquement mais aussi physiquement, en particulier durant la pratique du sport, lorsqu’elles doivent porter des vêtements serrés  ou lors des rapports sexuels.

La nymphoplastie pour réduire la taille des petites lèvres

La nymphoplastie en Tunisie est une intervention relativement simple, permettant de réduire les petites lèvres vaginales d’une taille surdimensionnée indésirables.

Au cours de l’intervention, sous anesthésie locale ou générale, le chirurgien élimine l’excès des tissus cutanés. Le fil utilisé est absorbable et les points sont zigzagués de manière à obtenir une cicatrice souple qui imite les bords naturels. La réduction des petites lèvres prend environ une heure, ne laisse aucune cicatrice visible et la patient peut rentrer chez elle le jour même de l’intervention.

Les sensations à prévoir après une chirurgie intime de la femme

Cette procédure est plus inconfortable que douloureuse. Une fois la taille des petites lèvres est réduite par ablation, la patiente peut ressentir une  sensation de picotement ou de tiraillement. De surcroît, il possible de voir apparaître un œdème ou un au gonflement au cours des trois jours suivant la chirurgie, ces complications sont normales et vont s’estomper rapidement. Il est conseillé de porter des sous-vêtements en coton pendant la première semaine après l’intervention et de sécher la partie intime avec le plus grand soin en utilisant des lingettes douces. Il est aussi conseillé d’appliquer une pommade antibiotique en attendant que les sutures se dissolvent vers le quinzième jour.

A savoir aussi que les rapports sexuels pendant le mois suivant la nymphoplastie ne sont pas recommandés pour ne pas altérer le processus de la cicatrisation. Les résultats finaux peuvent être évalués après environ un mois. L’intervention permet aux petites lèvres de garder toute leur sensibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *